05/03/2007

 

Samedi 3 février 2007

 

Réveil à l’aube et pour moi, l’aube, c’est avant 06:30 (du matin, je précise !)

En effet, j’ai décidé d’aller marcher à Gosselies. C’est quand même à 100 km !

Un coup d’œil par la fenêtre… Il pleut !

 Bon ! Tant pis ! Quand Hughes décide, Hughes le fait !

Je passe sur mes ablutions matinales, le choix vestimentaire et le petit dej et me voilà en route !

Il pleut toujours !

Je m’arrête à ma librairie habituelle pour faire une photocopie à emporter du plan de la région où je marche ! Cela me permet de me situer pendant la marche et éviter des erreurs de parcours trop importantes !

Bon sang, elle est fermée ! C’est vrai que je suis parti « à l’aube » un dimanche matin ! C’est pas dans mes habitudes ! Tant pis, je ferais sans carte !

A  l’arrivée, il pleut encore ! Je reste quelques minutes dans la voiture en espérant que cela se calme !

Mais comme il a plu toute la nuit et pendant tout le trajet, je me dis qu’il n’y a aucune raison pour que cela se calme et je décide de me jeter à l’eau ! N’ayant pas pris ma combinaison de plongée, je mets un K-Way (dans la voiture, quand même, je ne suis pas fou !), récupère mon paquetage et cours (pour autant que l’on puisse courir avec 17 kg sur le dos !) jusqu’à la salle située… bien trop loin à mon goût !

Le temps d’un petit café, de l’inscription et d’un coup d’œil sur le plan et me voilà sur le parcours des 21 km.

Comme vous pouvez le deviner, il pleut encore ! Mais je n’en ai cure (thermale) ! Je pense à mon service militaire  et à mes sergents-instructeurs qui nous rappelaient que la pluie, le vent, la nuit étaient nos alliés !!!

Et justement, en parlant du vent, il est là également, s’engouffrant dans les interstices de mon foutu K-Way, tentant de me faire chavirer sur les vagues boueuses de chemins détrempés ! Un vrai temps de Commando quoi !

Heureux !

A un certain moment, me retrouvant seul sur une portion de route en ligne droite et assez longue, un doute m’envahit ! Bon, d’accord, il pleut, mais cela ne devrait pas décourager les courageux ??? Il devrait quand même y avoir un peu plus de monde ??? Je vérifie donc le balisage ! Tout me paraît normal : je suis bien sur le 6–12-21 !

Après quelques kilomètres, lors d’une accalmie, je relève enfin la tête et j’aperçois un marcheur accompagné d’un enfant qui vient à ma rencontre ! Bizarre !

« Et alors ? Y-a pas d’contrôle ? C’est quand même pas normal qu’y a pas d’contrôle ! » me dit-il !

«  Ben, personnellement, du coté d’où je viens, il n’y en a pas vu non plus ! lui dis-je. Mais je n’ai fait que quelques km ! Le contrôle doit être un peu plus loin ! » Ah ! Ces gens qui refusent d’admettre qu’ils se sont trompés et qui persistent dans l’erreur en dépit du bon sens !

Et c’est à ce moment là précisément que l’horrible doute me reprend ! Et plus j’avance, plus je vois de monde venant à ma rencontre !  Le déclic se produit lorsque je passe sous un pont qui me semble familier ! Forcément, j’y étais déjà passé une heure avant ! Dans l’autre sens ! Et le doute se transforme rapidement en déception ! La salle étant à +/- 300 mètres de là, je m’y précipite pour aller vérifier le parcours ! Et là, horreur, je me rends compte que je me suis trompé ! J’ai raté la séparation des 6km des autres itinéraires ! Et la déception se transforme en découragement ! Je râle. Au point que je ne fais même pas inscrire cette « marche » dans mon carnet !

Je prends donc, après une chope, la décision de rentrer ! Eh oui ! Quand Hughes fâché, Hughes toujours faire ça !

Faire 200 km en voiture pour en marcher 6 !  C’est bien moi, ça !

Pendant le trajet du retour, même si le temps de Commando continue, cela n’adoucit pas le regret d’avoir raté une probablement belle marche et je me dis qu’à la prochaine occasion, j’y retournerai ! Mais avec une carte topo !

En attendant, demain, je vais à PERONNES ! Et là, on verra ce qu’on verra !

 

Gosselies

 

Ma seule et unique photo de la marche !!!

14:36 Écrit par Hughes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.