05/03/2007

PERONNES 4-03-2007

 

PERONNES, dimanche 4 mars 2007.

 

Après la marche ratée de la veille, j’ai décidé de frapper un grand coup ! Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, au lieu des 20 km prévus, j’en ferais 30.  Na !

Ma vengeance sur le sort sera terrible !

Ce sera mon premier « 30 » avec paquetage ! Paquetage un peu plus léger que la veille : 15, 300 kg

Comme la veille, je décide d’arriver au point de départ à l’aube ! « Mon » aube ! C’est-à-dire 08:00 !

Et là, qui vois-je arriver (à l’aube, lui aussi, mais pour lui c’est déjà plus normal !), le Chef !  Celui de Mont-Marche…..  Bernard !

Comme j’ai décidé, à l’improviste, de partir sur une plus longue distance que prévu, je pars de suite sans attendre que le Chef ait terminé de saluer toutes ses connaissances. Car des connaissances, il en a !

Bizarrement, il ne pleut pas ! Le temps est impeccable pour la marche ! Comme quoi, en Belgique, le temps… ça va.. ça vient !

Et même si ce n’est pas un temps de Commando comme la veille, je ne m’en plains pas !

Après quelques km, le Chef me rejoint en compagnie d’un autre marcheur de la même trempe que lui !  Et plutôt que de continuer son chemin avec cet autre spécialiste, il décide de rester avec moi ! Merci Chef, pour ce moment d’abnégation et de confraternité qui restera gravé en moi à tout jamais !

L’itinéraire est placé sous le signe de l’eau. Pas l’eau de la pluie, mais celle du Grand large et de l’Escaut que nous longeons pendant quelques kilomètres. Et ce n’est pas pour me déplaire ! Quand je marche, j’aime regarder autour de moi ! Cela me permet de faire quelques photos inédites !

094 PERONNES

 

Mais qui dit « photo » dit aussi « arrêt pour faire la photo » ! Et le Chef ne fait pas de photos !

Donc, après chaque arrêt, je me vois obligé d’augmenter un peu la cadence pour rattraper le Chef ! Et même si je le soupçonne de ralentir la sienne pour me permettre de le rejoindre, c’est pas bon !  Pour mes pieds, pas pour les photos !  Les contrôles sont donc les bienvenus !

 

094 PERONNES 1-2

 

 Aérodrome de Maubray,  Wiers, re-aérodrome de Maubray, chaque fois je dis au Chef qu’à partir de ce moment, je le laisse partir en avant ! Et à chaque fois je continue à le suivre malgré tout !  Si bien que nous arrivons ensemble au dernier contrôle à Aqua Péronnes !

Encore 1,700 km à parcourir ! Cela devrait aller ! Mais une petite « désaltération » est toutefois nécessaire ! C’est là que le Chef me quitte pour rejoindre la salle où l’attendent probablement d’autres membres du club ! Merci Chef ! Cela m’a permis de faire le reste du trajet « à l’aise » !

Et en effet, lorsque j’arrive, le Chef reprend quelques forces en dégustant une bonne soupe en compagnie d’autres amis de Mont-Marche que, pour certain(e)s, je n’avais pas vu depuis un bon moment !

Même si je suis un « poor lonesome walker » et même si je ne le montre pas, cela me fait plaisir de voir ou revoir des amis !

Trêve de sentiments, ce fut une belle marche qui au contraire de celle de la veille, fera partie de mes bons souvenirs ! Mais il est vrai que question « marche », des mauvais, j’en ai très peu !  

A la longue, même les mauvais souvenirs s’améliorent ! 

15:30 Écrit par Hughes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.