27/05/2008

WARTET 25/05/08

Ce dimanche, cruel dilemme, j’ai le choix : marche FFBMP à FLAWINNE, où j’ai fait mon service militaire, ou Adeps à WARTET, où j’ai obtenu mon brevet Commando.  J’opte celle qui est organisée par les marcheurs de « Contact Para-Commando ». 

Je n’avais pas encore remis les pieds à Wartet depuis , oufti…peut-être 25 ans ! Quels changements ! Le Centre d’entraînement Commando que je connaissais et qui n’avait probablement pas changé depuis 1945, est devenu un complexe des plus modernes ! Je me demande si les « Droits du soldat » ou les syndicats n’y sont pas pour quelque chose ! Aaah ! nostalgie, quand tu nous tiens !

Cantine digne d’un Etat-Major, baraquements en dur !  Eh bien, ils sont chouchoutés nos Codos !

Ce matin, je n’aurai pas mon kaoua habituel ! Erreur de dosage du préposé à la cafetière ! Je me contente de l’eau chaude et noire qui me rappelle quelques manœuvres mémorables à l’étranger ! L’ersatz avallé, le sac à dos bouclé, et me voilà en route.

La marche débute par la descente de notre chemin favori, celui qui partait du camp proprement dit de Marche-les-Dames et que nous empruntions chaque jour pour monter en un minimum de temps sur le terrain d’exercices ! La fameuse côte dans les bois du Mont-Saint-Aubert, c’est de la gnognotte par rapport  à notre petit chemin des Commandos ! Aujourd’hui, c’est un peu plus cool : on le descend !

Et des côtes, il y en aura tout au long du chemin : des côtes qui montent, qui descendent, qui grimpent en ligne droite ou qui dévalent au plus court ! Les plats, même les faux, sont les bienvenus !

Beaucoup de bois et de sentiers, peu de routes macadamisées ou en béton !

Et c’est tant mieux !

Le temps n’est toutefois pas idéal : pour être réellement dans la bonne ambiance, il aurait fallu quelques trombes d’eau propres à notre pays ! Pas de chance, le soleil est là, au grand bonheur apparemment des nombreux autres marcheurs et marcheurs en tenue d’été !   

Les 20km ont été bouclés en 4 heures pile ! C’est pas mal vu les fortes dénivellations et les 18 kg sur le dos !

Comme je souhaite encore faire un tour à Namur, je ne traîne pas ! Je bois deux excellentes « Commandos ambrées » (une troisième, fermée prend la direction de mon sac, mais chut, faut pas le dire à tout le monde !) et je quitte l’assemblée composée apparemment de nombreux anciens militaires !

Tiens, au fait, savez-vous comment on reconnaît les officiers en civil lorsqu’ils sont parmi d’autres militaires subalternes ! Ce sont ceux qui ont les plus jeunes femmes !

A Namur, déception. Je comptais visiter le musée de la cathédrale St Aubain, c’est fermé !

Tant pis, ce sera pour une autre fois !

Et au retour, devinez-quoi qu’il y a ?

Des trombes d’eau ! Mais là, je suis en voiture, cela n’a pas le même charme !

Bilan de la journée : excellent !  A refaire ! Et si vous en avez l’occasion l’année prochaine, n’hésitez pas, cela en vaut vraiment la peine !

WARTET 1

"Vous qui entrez ici, oubliez tout espoir ! "

 

 

 

WARTET 2

La cantine ! Ca en jette hein ? 

 

 

 

WARTET 3

Une partie de la nouvelle piste d'obstacles 

 

 

 

WARTET 4

Les anciens baraquements... 

 

 

 

WARTET 5

...et les nouveaux ! 

 

 

 

WARTET 6

Notre petit sentier "Commando" 

 

 

 

WARTET 7

Chemin à haut risque... 

 

 

 

WARTET 8

...vu ce qu'il y a en dessous !

 

 

 

WARTET 9

Beaucoup d'anciens militaires parmi les marcheurs du jour  

 

 

 

WARTET 10

Sentier qui nous rappelle que nous sommes sur un domaine militaire 

 

 

 

WARTET 11

Tour d'entraînement 

 

 

 

WARTET 12
Là, je n'ose pas imaginer ce que nos anciens instructeurs auraient prévu comme extra-drills ou punitions !









Les commentaires sont fermés.