11/06/2008

Chemins d'Europe 8/06/08

En ce beau dimanche matin, je suis au départ des « Chemins d’Europe », compétition pour coureurs  (25 et 10 km) organisée par la Ligue Nord Pas-de-Calais d’Athlétisme, mais à laquelle les randonneurs sont également invités à participer  (27 – 17 – 11 – 8 km au choix)

Nous sommes une trentaine de marcheurs au départ sur la Grand’place de Tournai où des ouvriers s’activent aux préparatifs des festivités des « Quatre Cortèges ». Comme j'en ai maintenant l'habitude, mon sac à dos de 17 kg en étonne plus d'un !

Il est un peu plus de 8 heures lorsque nous nous élançons en direction de Saint-Amand-les-Eaux où se déroule le Festival de l’Eau. L’itinéraire est on ne peut plus simple : on suit l’Escaut, puis la Scarpe !

Chemins d'Europe 1


 

Le fléchage au sol est rudimentaire mais les distances parcourues sont clairement indiquées.  Pas de contrôles, mais tout les 5 km un stand qui nous propose boissons, quartiers d’oranges, fruits secs et autres sucreries. Parfois, une petite animation musicale nous est proposée, mais il faut bien l’avouer, nous ne sommes pas les vedettes du jour ! Les vedettes, ce sont les coureurs qui s’élanceront à leur tour un peu plus tard dans la matinée.  Après Bruyelle, n’apercevant plus d’inscriptions au sol, j’aurai même l’occasion de faire un petit détour. Je raterai de ce fait un ravitaillement, mais sincèrement, je n’ai aucun regret : je préfère marcher sur un chemin le long de l’eau plutôt que sur une grand route « gazcarboniquée » !

Je suis à Bléharies lorsque les premiers coureurs sont annoncés. Je serai à la frontière lorsqu’ils me dépasseront. Cela n’en finira plus jusqu’à l’arrivée. Parfois, des spectateurs présents tout au long du parcours, m’encouragent d’un « Bravo aussi » ! C’est gentil et je les remercie d’un sourire !

Chemins d'Europe 2

Chemins d'Europe 3


Après une courte pause à  Maulde (F), nos itinéraires divergent un peu  et les marcheurs retrouvent un chemin un peu plus tranquille le long de la Scarpe. Plus personne devant, plus personne derrière. Mais le répit est de brève durée. Nous rejoignons les athlètes à Thun-Saint-Amand et nous ne nous quitterons plus jusqu’à l’arrivée.

Chemins d'Europe 4


 

Château-l’Abbaye est le  point de convergence de tous les participants. Les randonneurs y sont donc très nombreux, les coureurs également. Le sentier le long de la Scarpe canalisée est parfois trop étroit pour laisser passer tout le monde en même temps et il faut souvent slalomer entre les uns pour laisser passer les autres. Durs, durs, les derniers kilomètres !

Chemins d'Europe 5
 

Ces changements de rythmes et ces dépassements en accéléré pour ne pas couper les coureurs dans leur élan auront raison de ma cadence de combat. Une douleur au mollet gauche m’oblige à prendre quelques instants de repos, puis de terminer au ralenti pour ne pas aggraver la blessure. 

Mon enthousiasme se trouve quelque peu refroidi lorsque j’arrive au point d’arrivée. Au contrôle, nous recevons un sac souvenir contenant des boissons, dont une bouteille d’eau de Saint-Amand (cela va de soi) et un T-shirt au logo de l’épreuve.

Chemins d'Europe 6


 

Sur la place, de nombreuses échoppes sont installées, mais très peu de monde pour admirer le travail des artisans ou goûter les spécialités proposées ! Les bonimenteurs ont bien du mal à rassembler autour d’eux  de spectateurs aficionados d’un autre genre de course. Celle des bêtes à cornes  qui piaffent d’impatience dans leurs boxes respectifs : des escargots !

Une fois de plus, je constate que décidément, sport et activités de tourisme ne sont pas toujours compatibles. Mais il est vrai que la fatigue à l’arrivée incite plus à retourner chez soi prendre une bonne douche qu’à flâner dans les rues dans des vêtements trempés de transpiration !

Pour ma part, je trouve mon bonheur (entre autre) dans un stand où on décore  des calebasses et autres cucurbitacées qui deviennent sous des mains expertes, des vases et autres objets artistiques. Depuis le temps que je recherche une telle gourde dans le style du Moyen-Age, cette fois, ça y est, je crois l’avoir trouvée !

Le musée de l’abbatiale ouvre ses portes (gratuitement) à 15:00 heures, mais je n’ai pas le courage d’attendre jusque là ! Dommage !

Je prends quand même le temps de boire quelques chopes au bar où je suis allé la première que je suis venu à St-Amand, il y a une quinzaine de jours ! 

Une « gare routière » a été installée sur le parking d’un centre commercial et une navette nous y conduit pour l’embarquement et le retour vers notre point de départ : Tournai.  

Y’a pas à dire, ils ont bien fait  les choses nos amis français.

                                   

Hormis cette petite élongation qui me forcera au repos quelques jours, j’ai passé une excellente journée. L’organisation était parfaite. J’ai rencontré des gens intéressants. Afin que mon plaisir soit complet, il me manque un petit tour des lieux intéressants de la commune. Mais il est plus que probable que je revienne y faire un tour dans quelques jours. La troisième fois sera la bonne Je finirai par le visiter ce musée ! Et il paraît même qu’il y a une brasserie à voir !!! Faut donc absolument que j’y revienne !

10/06/2008

 

THUIN Arrêt du tram
Verboden op den spoorweg te gaan ?

Du temps ou la Belgique était bilingue !

 

THUIN - Chapelle de la Sainte Face

THUIN: Chapelle de la Sainte Face

10:06 Écrit par Hughes dans Mes insolites | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sainte face, lobbes, tram, thuin |  Facebook |

 

THUIN Le tram

 

THUIN Le P-902

Le P-902  Libération

10:01 Écrit par Hughes dans Mes véhicules | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thuin, lobbes, tram |  Facebook |